Q comme QUENOUILLE

Femme âgée d’environ cinquante ans, Cheveux grisatres, visage oblong, tenant un morceau de pain à la main, la tête couverte d’un chapeau de paille et d’une coiffre de toile blanche, vêtue d’un jupon de laine rayée, d’une chemise toile blanche, un mouchoir bleu par le col, une paire de souloir sans bas, ayant près d’elle une quenouille et un fuseau.

Quelle précision dans la description de cette femme nommée Marianne, jusque dans les accessoires : une quenouille et un fuseau !  comme dans les contes….

Il s’agit pourtant de son acte de décès, collationné par Senequier, à Fréjus, le premier jour complémentaire de l’An VII (17 septembre 1799).

 

Mots-clefs :

Un commentaire sur “Q comme QUENOUILLE”

  1. [...] Q comme QUENOUILLE Femme âgée d’environ cinquante ans, Cheveux grisatres, visage oblong, tenant un morceau de pain à la main, la tête couverte d’un chapeau de paille et d’une coiffre de toile blanche, vêtue d’un jupon de laine rayée, d’une chemise toile blanche, un mouchoir bleu par le col, une paire de souloir sans bas, ayant près d’elle une quenouille et un fuseau. Quelle précision dans la description de cette femme nommée Marianne , jusque dans les accessoires : une quenouille et un fuseau ! comme dans les contes…. Q comme quinze enfants L'une de mes découvertes en généalogie, c'est l'importance des familles nombreuses sous l'Ancien Régime. Et quand je dis nombreuses, je veux dire plus de dix enfants. À ce jour, j'ai identifié une quinzaine de couples dans ce cas parmi mes ancêtres. J’aime l’expression qu’utilisent les généalogistes anglosaxons, qui parlent de « brickwall », mur de briques, quand ils butent sur un ancêtre et ne peuvent remonter la piste. J’ai comme tout le monde un certain nombre d’ancêtres qui me donnent du fil à retordre, à une période où les registres sont présents depuis assez longtemps pour qu’on puisse espérer remonter encore une ou deux générations. Celui dont je vais vous parler aujourd’hui, je le partage avec un bon nombre d’autres généalogistes, a priori pas plus avancés que moi . René Quintard apparait de nulle part pour la première fois en 1725 à Montreuil Bonnin, lors du baptême de son fils René le 16 août 1725. Acte de baptême de René Quintard 16 08 1725 [...]

Laisser une réponse