COQUETIER, DEVALLEUR : A LA RENCONTRE DES TEMOINS_1ère partie

« Main d’œuvre majoritairement masculine, plutôt ouvrière, et peu qualifiée. Souvent, seul le chef de famille exerce une activité hors du domicile. »

A la lecture de cette phrase, vous diriez qu’elle qualifie le travail de quel siècle ?

Pas si simple, effectivement. Il s’agit d’une étude de l’INSEE qui détaille le travail des années 1960 à nos jours (50 ans de mutations de l’emploi. Olivier MARCHAND)

« Le passage d’une France rurale et paysanne à une société post-industrielle s’est déroulé sur plus de deux siècles. »

Quels étaient les métiers exercés un siècle plus tôt ? voire un peu plus tôt encore…

Afin de le savoir, j’ai répertorié les métiers des témoins rencontrés sur les différents actes de ma généalogie. Souvent ce sont de bons indicateurs du milieu social.

Voici le TOP 5 des métiers les plus rencontrés parmi les témoins de 1700 à nos jours :

  1. Cultivateur 20%
  2. Propriétaire (même domaine d’activité)  8%
  3. Manouvrier
  4. Cordonnier
  5. Marchand

Il n’y a pas de différences notables d’un siècle à l’autre.

En dehors de ces métiers les plus communs, vous ne trouverez pas la définition de métiers tels que docteur en médecine ou de capitaine de vaisseaux. Je me suis attachée à comprendre quels étaient les métiers pour la plupart inconnus aujourd’hui, soit qu’ils aient disparus, soit qu’ils aient évolué…

Aiguilleur au chemin de fer

Homme manoeuvrant des aiguillages (reverso)/Employé chargé d’actionner sur place ou à distance les commandes des aiguillages ferroviaires. (Antoine BERTHOLUS en 1844 Témoin au décès de Marie Marguerite FUGIER à Grenoble en Isère)

Bastier ou Bâtier

Sellier  fabricant des selles grossières pour bêtes de somme. Il vend aussi les accessoires tels que  brides, sonnettes, grelots, etc… (Felissime Sébastien TESTANIER en 1820 présent au baptême de Marianne ABBE à Fréjus dans le Var )

Brosseur

Soldat affecté au service personnel d’un officier. (Charles Ferdinand DEQUAY témoin lors du décès de son grand père à Saint-Quentin dans l’Aisne en 1826)

Cabaretier

À la différence des taverniers qui ne pouvaient vendre que du vin à emporter, les cabaretiers pouvaient vendre le vin au détail mais aussi donner à manger (Jean-Baptiste BEUZARD témoin au décès de Laure TAVEAUX à Saint-Quentin en 1831)

Chaufournier

Le chaufournier est, dans la production de la chaux vive, l’ouvrier conducteur du four à chaux. Par extension, il désigne l’exploitant d’un four à chaux. Dans le langage des mines et carrières, chaufournier désigne aussi l’exploitant industriel d’une entreprise de production de chaux. (François Ferdinand PESANT témoin lors du mariage de sa sœur en 1854 à Saint -Quentin dans l’Aisne)

Colporteur

Originairement, petit marchand ambulant qui colporte ses marchandises sur son dos. Marchand ambulant, qui porte ses marchandises dans les campagnes pour les vendre à des particuliers, et, particulièrement, marchand de livres. (Charles Quentin LENGLET témoin au mariage de François Claude Taveaux en 1824 à Saint Quentin dans l’Aisne)

Coquetier

Marchand d’oeufs, de volailles. (François Ferdinand LEMAIRE témoin au décès de Louis Joseph DELHORBE en 1854 à Sissy dans l’Aisne)

Devalleur

Personnes chargeant et déchargeant les produits liquides, (Louis Pierre GUINET, témoin à la naissance d’Ismérie Séraphine DEQUET en 1828 à Saint –Quentin dans l’Aisne)

Docteur en médecine

(Joseph Marie ROQUEMAURE témoin de mariage de Marie CASTAGNE et de Joseph GAVARRY à Fréjus dans le Var en 1880)

Directeur de poste à lettres

(Jean Joseph ROLLAND témoin à la naissance de Pierre Marius CASTAGNE en 1817 à Fréjus)

Emballeur

Celui qui fait profession d’emballer des marchandises. Les emballeurs, chargeurs et déchargeurs sous corde pour faire toutes sortes de balles, ballots…. Arrêt du Cons. d’État, 15 oct. 1622.(Littré) ( François FOUCHET témoin lors du mariage de Alexandre Henry MALLET en 1852 à Saint Quentin dans l’Aisne)

Ferblantier

Celui qui travaille en fer-blanc, qui vend des ouvrages de fer-blanc. (Joseph Emmanuel ANDRIEUX, témoin au mariage de Pierre Marius CASTAGNE et d’Antoinette en 1829 à Fréjus)

Gallocher

Fabricant de sabots, de soulier à semelles de bois ou galoches. (Joseph DHERBEYS  témoin au mariage d’Etienne CHABERT à Rovon en Isère en 1828)

Gantier

Qui confectionne des gants (Gustave COSTE témoin à la naissance d’Elisabeth BERNARD en 1876 à Grenoble en Isère)

Garçon de peine

Homme sans qualification particulière, qui fait les travaux pénibles (Francis GERMAIN témoin au mariage de Louis ASSON en 1874 à Lyon)

Gardien de marine

Garde les magasins, les canots, les bureaux du port (Benoit BOMBAIRE témoin lors du décès de Amand Fidel DEQUEXT à Toulon dans le Var en 1829)

De G à la fin de l’alphabet : bientôt la suite…

Sources

- INSEE 50 ans de mutations de l’emploi.Olivier MARCHAND

- Wikipedia

- Littré

- Reverso

Laisser une réponse