UN DROLE D’ANNIVERSAIRE

Il y a 118 ans, le 6 décembre 1892 était prononcé par la justice la séparation d’Auguste Jules MALLET & Elise, Léonie DELHORBE. Ceci me donne l’occasion de faire le point sur les informations de l’article LES MALLET/Double mariage et surtout de rétablir les faits.

Grace à l’ouverture des Archives de l’Aisne, et contrairement à ce que j’avais écrit, Auguste Jules n’est pas le frère d’Alexandre. Ils ne semblent pas avoir de lien de parenté. Ils sont juste homonymes.

Auguste Jules MALLET nait le 10 mars 1856 à CHEVRESIS- MONCEAU dans l’Aisne.
Il est le fils légitime d’Auguste MALLET, domestique, âgé de 25 ans et de Marie Thérèse PESANT, ménagère, âgée de 21 ans.

On le retrouve à Saint Quentin, où dispensé de service militaire actif, il est brodeur.

Le mariage que j’avais mentionné a bien eu lieu.

Auguste MALLET s’unit avec Elise Léonie DELHORBE, lingère, fille de Elisa Octavie DELHORBE le samedi 12 mai 1883 à Saint-Quentin. Un de leurs témoins sera d’ailleurs l’oncle d’Auguste Jules, Victor Onézine PESANT (notez le second prénom plutôt rare..)

Le 8 décembre 1890, Blanche Léonie est déclarée

fille de Léonie DELHORBE & de Auguste Jules MALLET, sans domicile connu

(sources : son acte de naissance)

Le 6 septembre 1892 nait Octave Alexandre, fils d’Elise Léonie DELHORBE qui le déclare d’ailleurs sous son nom et se déclare célibataire sur ce même acte.

Auguste et Elise divorcent le 8 février 1892 à Paris. Le divorce est prononcé par la 2ème chambre du Tribunal Civil de la Seine (mention en marge de l’acte de mariage).

Le couple se sépare le 6 décembre 1892 à Saint-Quentin

En 1894, Auguste qui vit maintenant à Argenteuil intente une action auprès du Tribunal de Seine et Oise : action en désaveu de paternité.

Son action est reconnue le 12 juin 1894 et Blanche,  qui a 4 ans et avait été déclarée comme sa fille ne pourra plus porter son nom, celui de Mallet. Elle n’est donc pas la fille d’Auguste Jules.

Peu de temps après, en 1899, de retour à  Saint-Quentin, où il est garçon boulanger, Auguste J. MALLET est décédé le 15 février 1899, à l’âge de 42 ans, à Saint-Quentin

MALLET & MALLET

Il faudra que Blanche (mon arrière-grand mère paternelle) attende le lundi 23 décembre 1907 date à laquelle sa mère épouse Alexandre Henry MALLET, dont la famille est originaire de Douai,  pour qu’elle puisse porter à nouveau le nom de MALLET, car Alexandre MALLET reconnaitra les 2 enfants Blanche et Octave. Blanche a 17 ans. Octave 15.

Cette histoire n’est surement qu’une histoire d’homonymie, le nom de MALLET était assez répandu dans l’Aisne : 2652 MALLET en 1800 (sources : Geneanet).

Le commentaires sont fermés.